Tel : 09.81.21.61.59

Vente aux enchères - Bardos Retour

BATIMENT

Un grand bâtiment à usage initial de stabulation sis à (64520) BARDOS, lieudit Uhart cadastré section ZV n°175 d'une contenance de 2ha 02a 62ca. La propriété est accessible depuis la RD 936, route de BAYONNE par le chemin Uhart et une servitude de passage par la propriété voisine. Elle est libre de toute occupation. Elle est située au Sud-Ouest de la commune, excentrée du bourg, dans un quartier mixte composé d'habitat individuel, de locaux d'activités et d'exploitations agricoles. La parcelle est en légère pente partie Nord-Ouest. En partie Nord et Ouest (sur la RD 936), se trouvent : - d'aires de circulation, stationnement et manœuvres en graviers, - d'espaces enherbés, - de terres agricoles exploitées. En partie Sud : - d'espaces enherbés, - de terres labourables non exploitées. En partie Est : - d'une descente bétonnée permettant l'accès des véhicules au silo et à l'arrière du bâtiment d'exploitation agricole. Sur la parcelle est implantée un bâtiment agricole, anciennement à usage d'élevage de vaches laitières. Le bâti consiste en une stabulation partiellement fermée avec fosse circulaire en béton de 3.600m2 et silos à usage d'élevage de vaches laitières, réalisées en 2012. Élevé sur fosse de plain-pied, le bâtiment principal est sous charpente métallique deux pentes en bas acier, avec maçonnerie et bardage en partie Nord, abritant les bureaux et les locaux techniques puis semi-ouvert en partie arrière. Des bureaux sont aménagés en partie Nord. Le bâtiment a été édifié pour l'exploitation de 216 vaches laitières. La surface totale est d'environ 3.905 m2 se décomposant comme suit : - Entrée/dégagement : 92,78 m2 environ, - Bureaux : 32.2m2 environ, - Locaux techniques : 14,21 m2 environ, - Salle de traite : 288 m2 environ, - Box (veaux) : 410,40 m2 environ, - Logettes : 2.791,74 m2, - Alimentation : 276 m2 environ. Un défaut de construction du béton sur l'ensemble des logettes a fait l'objet d'une expertise. Le litige porte sur la décomposition du revêtement de sol de la stabulation réalisé par la société COLAS en 2012, avec un procédé spécial, le Rurcol, qui s'est avéré inadapté en l'espèce. Un expert judiciaire, nommé par le tribunal de grande instance de BAYONNE, a proposé une solution technique : - refaire la totalité du sol par coulage d'une dalle générale, en béton et un tapis de caoutchouc en bandes, - remettre en état les matériels et installations dégradés. Le coût de la remise en état des sols est estimé à 190.000 € HT. Il découle de ce qui précède que la stabulation est actuellement impropre à son usage. La visite de ce bien sera assurée par la SELARL BES RAMONFAUR ELISSALDE JUNQUA-LAMARQUE, huissiers de justice à ANGLET, le mercredi 9 janvier 2019 de 11h00 à 12h00.

Le 24/01/2019
Adjugé à:

Ville : Bardos